Du 19 au 28 Mars 2016 a lieu à Rennes la Foire Internationale avec comme pays invité cette année, le Japon. Pour l’occasion, un hall entier est consacré au Japon avec des expositions, quelques activités ainsi qu’un certain nombre de stands. Voici un petit aperçu de l’évènement.

IMG_20160319_112219

La chose la plus intéressante que j’ai pu voir lors de cette visite est sans hésitation l’exposition conçue par Alexandre Cavalli. Il s’agit d’une petite exposition qui nous fait voyager à travers Kyoto, l’ancienne capitale impériale du Japon. Lors de cette balade, on peut y découvrir une ambiance très zen et reposante, notamment grâce aux couleurs des divers bâtiments, leur architecture typique du Japon, ainsi qu’une douce lumière tamisée.

IMG_20160319_121557

On y découvre alors des bâtiments typiquement Japonais avec cette architecture qui les caractérise si bien. À l’intérieur de certains bâtiments, nous pouvons y voir des objets nous racontant la culture du Japon avec par exemple des armures et sabres de samouraïs, des ustensiles servant lors de la cérémonie du thé, des bonzaïs et tout un tas d’autres éléments.

De petits panneaux sont présents pour nous expliquer et retracer une partie de l’histoire du Japon à travers les objets exposés et la mise en scène de l’exposition qui est encore une fois vraiment excellente.

Un peu plus loin lors de la visite, une seconde petite exposition sur l’histoire du manga est présente. On peut y voir de larges panneaux avec des illustrations de certains illustrateurs/mangakas réputés comme Takeshi Obata (Death Note, Bakuman, All You Need is Kill…), Tony Taka (La Saga Shining…) ou encore Akira Toriyama (La Saga Dragon Ball…).

La seconde partie du hall réservé au Japon contient une scène de spectacle où a lieu diverses activités comme par exemple des spectacles de Taïko 3 fois par jour, un concours de cosplay, ou encore un concert de Bernard Minet (lol) et d’autres activités. J’ai pu assister à l’un des concerts de Taïko du groupe Taïkokanou et je dois dire que c’est très impressionnant et agréable. Je connaissais le Taïko par le biais de documentaires ou d’animes, mais en vrai c’est vraiment beaucoup plus sympa.

IMG_20160319_121739
(ps : si vous aimez le Taïko, l’anime « Aki no Kanade » est fait pour vous).

Parmi les stands présents dans le hall, nous pouvons trouver un stand avec diverses consoles de jeux sur lesquelles on peut jouer sans soucis, un stand présentant la cérémonie du thé, des stands proposant à la vente de nombreuses friandises et boissons venues tout droit du pays du soleil levant. On y trouve aussi le stand de Japanim avec des mangas, figurines et autres articles en rapport avec la culture otaku et japonaise, des stands de vêtements avec par exemple des kimono et yukata ou encore des stands d’objets traditionnels ainsi qu’un restaurant.

À l’intérieur de cette deuxième partie du hall se trouve aussi une exposition ou l’on peut y découvrir 35 planches de la mangaka Hiromu Arakawa (FullMetal Alchemist, Arslan Senki, Silver Spoon, Nobles Paysans…). Les planches sont vraiment magnifiques et on comprend pourquoi Hiromu Arakawa est une mangaka aussi populaire et admirée à travers le monde. Cependant, cette exposition était située dans un coin un peu à l’écart et très mal indiqué, je trouve ça vraiment dommage que celle-ci ne soit pas très bien mise en avant, voir pas du tout pour le coup. Exposer des planches de Hiromu Arakawa dans un petit espace dédié aux conférences entre 3 rideaux… Ce n’est vraiment pas fou niveau organisation et encore moins pour ce qui est de mettre en valeur du travail de cette talentueuse mangaka.

En bref, les points positifs de cet évènement sont les expositions qui sont vraiment agréables et méritent le coup d’être découvertes. Les concerts de Taïko sont eux-aussi une très bonne surprise, tout comme certains stands vraiment sympa.

Les points négatifs sont aussi nombreux malheureusement. Au final, on fait vite le tour de ce hall, en prenant tout son temps, en 1h c’est bouclé. De plus, l’espace dédié aux stands est vraiment bordélique et on s’y sent vite à l’étroit. Pareil au niveau des invités, hormis Japanim qui a invité quelques artistes intéressants comme Chiaki Miyamoto, Elodie Dumoulin ou encore Camille Moulin Dupré, le bilan n’est pas joyeux. Aucun youtuber/vidéastes en rapport avec le Japon et/ou la culture Otaku, aucun doubleur (ni français, ni japonais), très peu d’artistes musicaux hormis le groupe Taïkokanou et pas un seul artistes amateurs ou professionnels niveau dessins/mangas en-dehors de ceux présents sur le stand Japanim. C’est vraiment très très très… très décevant.

Le manque d’invités et d’activités se fait vite ressentir et c’est l’une des choses les plus importantes pour un évènement de ce genre. En tout cas rien que pour les différentes expositions cet évènement vaut le coup, mais pour tout le reste, c’est très décevant.

Publicités