Après avoir fait la critique du tome 1 et car celui-ci m’a vraiment plu, j’ai décidé de continuer et de faire une review bilan de chaque tome. Aujourd’hui nous allons donc parler du second tome de Citrus, le nouveau Yuri de Taifu Comics \(*o*)/

Fiche technique : Citrus 2-jaq176p

Titre : Citrus
Éditeur : Taifu Comics
Auteur et Dessinatrice : SABUROUTA
Genre : Yuri, Romance, Tranche de vie
Prix : 7.99 €
Nombre de tomes : 5 tomes, en cours de publication
Date de parution du tome 2 : 28/04/2016

Synopsis de l’éditeur pour le tome 2 :

À cause du remariage des parents de Yuzu, celle-ci se voit obligée d’intégrer un lycée pour jeunes filles, et d’habiter avec Mei, sa nouvelle sœur.

Yuzu la voit comme une jeune fille très sérieuse, voire trop. Quelle n’est pas sa surprise quand celle-ci l’embrasse !

Yuzu se rend compte qu’elle ressent quelque chose pour elle. C’est alors qu’une des amies de Mei la trouble en lui disant avoir dépassé « la première base » avec cette dernière. Mais Yuzu finit par en apprendre un peu plus sur les blessures que renferme le cœur de Mei.

Citrus cover
Les couvertures des 4 premiers tomes Japonais dans une nouvelle édition

/!\ Cet article peut contenir des spoils, il faut avoir lu au préalable le tome 1 /!\

 

Des bases simples mais solides :

citrus_p18

Après un premier tome qui installait les bases de l’histoire et de la relation entre Mei et Yuzu, nous retrouvons Yuzu toujours emprise au doute et ne sachant pas comment agir vis-à-vis de Mei. Doit-elle réagir comme une grande sœur ou bien comme une amante ?

Mei est de son côté la cible de nouveaux problèmes familiaux. Bien que ses soucis avec son grand-père sont résolus, notamment grâce à l’aide de Yuzu, un nouveau problème refait surface, celui concernant sa relation père/fille. Cette relation est d’ailleurs la cause de son surmenage et de sa quantité de travail au sein de son lycée.

 

Un second tome à la hauteur du premier :

À travers ce second tome et les quelques problématiques abordées, la relation entre les deux jeunes filles progresse de nouveau. Yuzu cherche à protéger et à aider sa sœur tout en essayant de comprendre ce que cette dernière pense et ressent réellement. Grâce à sa maladresse et sa gentillesse, Yuzu va réussir à briser lentement la carapace que Mei s’était forgée, trouvant peu à peu les raisons ayant poussé cette dernière à se créer une carapace.

Mei a pour habitude de vouloir tout gérer toute seule et n’aime pas impliquer les autres dans ses histoires. Mais encore une fois, suite à l’arrivée de Yuzu dans sa vie, ses habitudes vont lentement changer. Mei commence à ouvrir son cœur à Yuzu et inversement. L’amour naissant entre les deux jeunes filles est en train d’évoluer. Ce qui n’était qu’une sorte de plaisanterie aux yeux de Mei, va devenir quelque chose de plus sérieux. Tandis que de son côté, Yuzu se rend rapidement compte de ses véritables sentiments envers sa sœur, mais elle n’arrive toujours pas à choisir entre ne rester qu’une simple grande sœur ou aller vers une relation plus poussée.

 

Les mêmes ingrédients que pour le premier tome, mais avec de nouveaux arômes :

Citrus_P26

Dans ce tome on sent la volonté de SABUROUTA d’en faire un tome un peu plus sérieux tout en gardant une histoire et un ton assez léger. On y retrouve bien sûr des touches d’humour vraiment très amusantes, surtout lorsque Harumin est de la partie. Tandis que la dualité amoureuse entre Yuzu et Himeko Momokino ne fera qu’accélérer les choses entre les deux jeunes sœurs. Ces éléments procurent un bon rythme de lecture et de compréhension à ce second tome. L’histoire est fluide, l’intrigue et les problématiques avance ni trop vite, ni pas assez, tout est contrôlé sans le moindre soucis.

Les dessins de SABUROUTA sont toujours aussi doux et magnifiques. Comme pour le premier tome, ils collent parfaitement à l’histoire, aux personnages et il en résulte une douce harmonie. Les expressions des personnages, l’utilisation des trames, les quelques décors, tout y est maitrisé sans le moindre soucis et c’est un régal pour les yeux.

 

Conclusion :

citrus2_couleur-1

Ce second tome de Citrus est aussi génial que le premier. Les ingrédients sont les mêmes, mais contrairement au goût d’un citron, ils sont tout sauf acides. On prend un réel plaisir à lire cette histoire et à suivre les péripéties de ces jeunes filles et l’envie de lire et de connaître la suite est très présente. Ajoutons à ça les magnifiques dessins de SABUROUTA et nous obtenons un tome à la hauteur du premier.

Prochain rendez-vous lors de Japan Expo pour la sortie du tome 3 de Citrus le 7 Juillet !

Note finale pour le tome 2 : 15.5/20

Copyright

Publicités